Bertrand Piccard vient prôner au G7 une action climat ambitieuse

L’explorateur et pilote de Solar Impulse a été choisi par le gouvernement français comme l’un des représentants de la société civile qui s’adressera au G7, appelant à des politiques courageuses pour inverser la crise climatique. Bertrand Piccard, qui préconise depuis longtemps des politiques climatiques plus ambitieuses grâce à des solutions financièrement rentables, a été invité à participer au One Planet Lab organisé par le gouvernement français pour contribuer au G7 de cette année, qui se tiendra à Biarritz du 24 au 26 août.

Reconnaissant que les impacts du changement climatique contribueront grandement à aggraver les inégalités, la protection de l’environnement sera la pierre angulaire de la présente édition du G7. “Il est évident que le changement climatique augmentera les inégalités et nous savons que ces inégalités limitent la marge de manœuvre pour mener une bonne politique. Mais nous devons inverser toute cette discussion; nous devons nous attaquer au changement climatique de manière à montrer au monde économique que les solutions écoénergétiques représentent le marché industriel du siècle pour créer de nouveaux emplois et générer plus de profits. Par conséquent, il ne s’agit pas uniquement de protéger l’environnement et de lutter contre les inégalités, il s’agit également de générer une croissance qualitative, ce qui peut être une grande motivation pour beaucoup ” déclare Bertrand Piccard.

L’intervention de Piccard au G7, le lundi 26 août, reflétera son travail avec le One Planet Lab et se concentrera sur la promotion de la mobilité propre et la décarbonisation du secteur des transports. Il insistera auprès des chefs d’État sur la nécessité de réduire l’impact environnemental du secteur maritime, qui représente 90% du commerce mondial et 3% des émissions de gaz à effet de serre, et où la majorité des navires sont alimentés par des combustible de soute de basse qualité et hautement polluants.

“Inutile de dire que la décarbonisation d’une industrie qui émet autant de CO2 qu’un pays comme l’Allemagne va prendre du temps. Nous devons combiner des mesures ambitieuses à court terme – interdiction du carburant de soute, limitations de vitesse, alimentation à quai des bateaux à quai – avec des politiques et des investissements à long terme visant à rendre le secteur plus propre et plus efficace », ajoute Bertrand Piccard.

Les solutions recommandées par Bertrand Piccard sont le fruit du travail de sa fondation Solar Impulse pour le One Planet Lab. Ce groupe de réflexion, créé par le président français Emmanuel Macron, rassemble 31 leaders internationaux pour identifier des solutions et actions innovantes, créer de nouvelles coalitions et faire des suggestions spécifiques sur la lutte contre le changement climatique.

Bertrand Piccard est co-responsable du groupe de travail sur la neutralité carbone du One Planet Lab, rôle qu’il partage avec Laurence Tubiana de la Fondation européenne pour le climat. Plus précisément, Bertrand Piccard, en tant que président de la Fondation Solar Impulse et à la suite de son vol solaire planétaire réussi, dirige depuis le début de l’année un groupe de travail sur la mobilité verte, qui vise à réduire les émissions liées aux transports. – qui représente 23% des émissions mondiales de CO2 liées à l’énergie.

Le site de la fondation…

Posez votre question ou bien laissez un commentaire...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.