« Water for the world» présentera des solutions PV pour l’alimentation en eau potable

Water_for_the_world


La consommation mondiale d’eau doublera d’ici 2030. Cependant, le nombre d’êtres humains n’ayant pas accès à l’eau potable atteint déjà 2,1 milliards. Des solutions actuelles basées sur le photovoltaïque permettent le transport, le dessalement ou la désinfection de l’eau même dans les régions isolées hors réseau. L’exposition spéciale „Water for the World“ présentera différentes solutions d’alimentation en eau potable basée sur le photovoltaïque dans le cadre d’Intersolar Europe.

D’après le Rapport mondial sur le développement de l’eau 2018 des Nations Unies, 2,1 milliards d’êtres humains dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable et 3,6 milliards d’entre eux (près de la moitié de la population mondiale) vivent dans des régions menacées par la pénurie d’eau au moins un mois par an. Si l’on en croit les prévisions, cette situation concernera jusqu’à 5,7 milliards de personnes d’ici 2050 compte tenu du changement climatique et de la croissance démographique. En se basant sur ces deux derniers facteurs, les Nations Unies s’attendent aussi à ce que les besoins en eau à l’échelle de la planète doublent d’ici 2030. Sur les huit dernières années, le „Global Risks Report“ du Forum Économique Mondial classe l’eau dans les cinq premiers risques. Les défis mondiaux portent sur une exploitation de l’eau plus durable, une gestion de l’eau plus efficiente, une répartition plus juste ainsi qu’une captation et un traitement de l’eau décarbonisés dans le cadre des efforts globaux de protection du climat.

Traitement et transport de l’eau à l’aide du courant solaire

Les systèmes photovoltaïques offrent des possibilités intéressantes, y compris pour le dessalement de l’eau de mer et de l’eau saumâtre, par exemple par le procédé physique d’osmose inverse. Ainsi, la ville côtière sud-africaine de Witsand a récemment mis en service une installation pouvant fonctionner en îlotage uniquement grâce à l’énergie solaire ou être raccordée au réseau d’alimentation local. Elle produit chaque jour une centaine de mètres cubes d’eau propre rien qu’avec l’installation photovoltaïque de 66 kilowatts. Le projet européen « REvivED water » teste le processus d’électrodialyse pour dessaler l’eau de mer et l’eau saumâtre. Dix entreprises et instituts de recherche de six pays européens travaillent ensemble. Des systèmes de désinfection de l’eau peuvent aussi fonctionner à l’électricité solaire. Le marché propose surtout des installations indépendantes du réseau qui traitent l’eau en combinant la désinfection par le rayonnement ultraviolet et l’énergie solaire.

Une autre approche importante s’appuie sur des systèmes de pompage solaires pour l’alimentation en eau potable ou l’irrigation des surfaces agricoles dans les régions rurales ensoleillées et arides. Les pompes solaires sont le plus souvent exploitées hors réseau, parfois couplées avec le réseau d’alimentation général ou dans le cadre d’un miniréseau s’appuyant sur les énergies renouvelables. Selon Joachim Went, chef de projet à l’Institut Fraunhofer pour les systèmes énergétiques solaires (ISE), les systèmes de pompage photovoltaïques représentent désormais un „un marché relativement grand dans le monde entier“. Les systèmes de pompage photovoltaïques constituent “une technologie sophistiquée“ surtout pour les systèmes jusqu’à 5 kilowatts (kW). Le photovoltaïque, dont le coût ne cesse de baisser, offre de nombreuses possibilités.

L’usine des eaux PV

Le public intéressé découvrira toutes les solutions actuelles du secteur dans le cadre de l’exposition spéciale « Water for the World » dans le hall B3, stand B3.151 d’Intersolar Europe. Les entreprises Raach Solar GmbH et Grundfos GmbH sont partenaires de cette exposition spéciale. Elles présenteront une usine des eaux autonome alimentée par l’électricité photovoltaïque pouvant être installée dans tous les lieux dépourvus d’accès à l’eau potable. L’usine des eaux photovoltaïque est constituée des composants suivants : pompage, traitement, purification, stockage, distribution et gestion de l’eau. L’utilisation du compteur d’eau intelligent à prépaiement AQtap permet au client lui-même de déterminer sa consommation d’eau et de payer uniquement en fonction de ses besoins. Il s’agit d’une utilisation très intéressante du photovoltaïque et de l’eau notamment pour les organisations non gouvernementales (ONG), les compagnies des eaux municipales, mais aussi comme modèle commercial.

Plus d’infos…

Posez votre question ou bien laissez un commentaire...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.